Zoom

  • Se sentir bien dans son jardin est aussi important que de se sentir bien dans sa maison

    Se sentir bien dans son jardin est aussi important que de se sentir bien dans sa maison

    Votre espace vert doit répondre à vos besoins et vos envies. Votre jardin vieillit il manque de couleur, de douceur, de peps... Vous venez d'emménager et votre nouveau jardin ne vous convient pas.

    Bref, vous souhaitez qu'il soit à votre image, qu'il soit joli, pratique et coloré?

    Vous souhaitez :

         - Améliorer l'aspect esthétique autour de votre piscine

         - Faire un coin potager

         - Embellir le fond de votre jardin

         - Installer un bosquet

         - Réaliser une haie mitoyenne

         - Créer un massif......

         - Elaguer ou supprimer un arbre

     

    Le Jardin de Plaisance est à votre service

    Nous vous donnons des idées, des conseils pour embellir, fleurir votre jardin, l'entretenir plus facilement et nous gérons les plan­tations en fonction de votre demande.

    Petits travaux de maçonnerie: clôture, dallage, muret, raccords divers...

    Nous sommes à votre écoute pour vous aider à réaliser votre projet sur simple rendez-vous.

    DEVIS GRATUIT

    Venez voir nos productions, profitez de nos conseils et de notre savoir-faire pour embellir votre jardin. Produire, conseiller, planter, assister, voilà nos missions. Partageons ensemble des moments agréables dans votre jardin !

La leçon d'Olivier

Tout ce qu’il faut savoir sur les rosiers

La meilleure terre
Les rosiers se plaisent en terrain plutôt argileux et de préférence en plein soleil.

Le trou de plantation
Creusez un trou de 40 à 50 cm de diamètre et autant de profondeur.
Placez au fond du trou un peu de Biofertil ou de corne broyée.
En rajouter une bonne pelletée en surface après le remblayage.

La distance de plantation
Laissez un écart de 50 cm entre deux rosiers à grandes fleurs ou à fleurs groupées ; 60 cm pour les hybrides remontants et les variétés réputées pour leur vigueur. Les rosiers arbustifs de grand développement, quant à eux, auront besoin de 80 cm à 1m. 

Plantez un rosier grimpant
Il ne faut pas le planter à moins de 30 cm du mur.
Au pied d’une maison, la terre est moins riche qu’ailleurs : il faut l’amender par un apport de matières organiques (fumier compost ou Biofertil). Plantez le rosier en biais contre un mur pour qu’il se développe en s’appuyant naturellement sur celui ci.

La taille
Les rosiers ne se taillent pas à n’importe quel moment de l’année. Les variétés non remontantes seront taillées juste après la floraison, c’est-à-dire en été.
En France, toutes les autres variétés se taillent généralement entre la fin février et la mi-mars.
A l’automne, il vous suffira juste de supprimer les fleurs fanées et les fruits.

Les principales maladies des rosiers :

L’oïdium : dépôt blanc, farineux sur la face supérieure des feuilles, des fleurs et des tiges. Les feuilles très atteintes se déforment et jaunissent.
Prévention : supprimez les feuilles atteintes, choisissez un emplacement très aéré.
Traitement : produit à base de soufre.

La maladie des tâches noires : Elles apparaissent sur les feuilles qui jaunissent et tombent, surtout les années pluvieuses.
Prévention : rassemblez les feuilles atteintes et brûlez-les.
Traitement : en préventif, la Bouillie Bordelaise diluée avec du purin de prêle à 10 %.

L’Araignée rouge : de minuscules animaux reconnaissables aux fines toiles qu’ils tissent sous les feuilles. Ces acariens sucent la sève de la face inférieure des feuilles qui prennent une coloration brun jaune avant de tomber.
Prévention : choisissez un emplacement bien aéré. Placez les pots dans des endroits exposés à l’humidité et supprimez les feuilles atteintes.
Traitement : pulvérisez des huiles minérales (huile de paraffine diluée à 5 %).

Le puceron : Une infestation massive se produit souvent à partir d’Avril, elle disparaît souvent avant le mois de juin.
Prévention : favorisez la présence d’insectes utiles en diversifiant les espèces. Evitez les engrais trop forts à base d’azote.
Traitement : détruisez à la main les petites colonies. Pulvérisez du savon noir dilué à 5 % à plusieurs jours d’intervalle.

Les rosiers et la lune

Le travail du sol, les plantations, les épandages de compost sont à effectuer en lune descendante.
La vitalité des plantes croît avec la lumière de la lune. Plus on se rapproche de la pleine lune, plus les plantes sont à même de lutter contre les maladies et les parasites, c’est à ce moment qu’il faudrait faire les traitements (le soir contre les maladies et le matin contre les parasites).

Une sélection de rosiers très florifères et bien sûr parfumés

Rosier grandes fleurs :
Alain Souchon : roses anciennes rouge magenta au parfum puissant
Bernadette Lafont : grandes fleurs bien double
Parfum royal : rose soutenu
Bolchoï : fleur bicolore jaune et rouge

Rosier polyanthas:
The Fairy rouge : couvre-sol avec des petites roses doubles rouges
Star profusion : fleurs simples bicolore jaune et rose

Du nouveau cette année : des rosiers miniature pour rocailles et talus. Nous vous proposons également toute la gamme des rosiers des « Déco rosiers » sans entretien particulier et très florifères.

Galerie d'images

 La minute Jardin de France Bleu Limousin

LA MINUTE JARDIN DE FRANCE BLEU LIMOUSIN

    Tous les jours Olivier Roulière vous donne un conseil au jardin, ou pour vos plantes d’ornement et d’intérieur. 

   Comment les soigner, les bichonner, leur éviter des maladies pour qu’elles donnent le meilleur d’elles même. Des conseils bien évidemment liés aux saisons !

   Du lundi au vendredi à 6h52 sur France Bleu Limousin.

   Sur Internet, vous pouvez écouter ou réécouter toutes les émission

https://www.francebleu.fr/emissions/la-minute-jardin-de-france-bleu-limousin/limousin

 

L'astuce d'Olivier

  • Améliorez la récolte

    Améliorez la récolte

    La plupart des arbres fruitiers peuvent être plantés seuls, car ils sont auto fertiles. Mais le fait de planter plusieurs variétés augmente la fertilité et, donc la récolte, surtout les pommiers, poiriers, pruniers qui même s’ils fructifient parfois seuls, préfèrent une fécondation croisée. Sur les cerisiers qui portent pourtant les organes males et femelle sur la même fleur, une fécondation croisée est nécessaire.

    Il faut donc planter deux variétés ayant non seulement une bonne compatibilité pollinique, mais aussi une floraison simultanée. Toutefois, les arbres dans le voisinage participent souvent activement à la pollinisation. La majorité des variétés de cognassiers et de pêchers se suffisent à elles mêmes.

A lire également