Zoom

  • Se sentir bien dans son jardin est aussi important que de se sentir bien dans sa maison

    Se sentir bien dans son jardin est aussi important que de se sentir bien dans sa maison

    Votre espace vert doit répondre à vos besoins et vos envies. Votre jardin vieillit il manque de couleur, de douceur, de peps... Vous venez d'emménager et votre nouveau jardin ne vous convient pas.

    Bref, vous souhaitez qu'il soit à votre image, qu'il soit joli, pratique et coloré?

    Vous souhaitez :

         - Améliorer l'aspect esthétique autour de votre piscine

         - Faire un coin potager

         - Embellir le fond de votre jardin

         - Installer un bosquet

         - Réaliser une haie mitoyenne

         - Créer un massif......

         - Elaguer ou supprimer un arbre

     

    Le Jardin de Plaisance est à votre service

    Nous vous donnons des idées, des conseils pour embellir, fleurir votre jardin, l'entretenir plus facilement et nous gérons les plan­tations en fonction de votre demande.

    Petits travaux de maçonnerie: clôture, dallage, muret, raccords divers...

    Nous sommes à votre écoute pour vous aider à réaliser votre projet sur simple rendez-vous.

    DEVIS GRATUIT

    Venez voir nos productions, profitez de nos conseils et de notre savoir-faire pour embellir votre jardin. Produire, conseiller, planter, assister, voilà nos missions. Partageons ensemble des moments agréables dans votre jardin !

La leçon d'Olivier

Lutter contre la mouche mineuse du poireau

Depuis quelques années, les poireaux sont attaqués par la mouche mineuse du poireau (Napomyza gymnostoma), un insecte qui les ronge de l’intérieur et énerve les jardiniers, à juste titre. 

La mouche mineuse du poireau parasite ce légume. C’est une petite mouche grisâtre d’environ 3mm de long, dont les larves jaune pâle creusent des galeries (des mines) dans les feuilles hôtes. Les larves creusent des galeries relativement rectilignes à l'intérieur des feuilles en se dirigeant vers la base du fût, ce qui provoque l’affaiblissement et la perte de la récolte.

Très virulent cette année car le parasite se reproduit au printemps et à l’automne avec des conditions douce et humide comme l’an passé.

Aujourd’hui il n’existe aucun traitement.En effet les traitements classiques, préventifs comme curatifs, sont inopérants.

La meilleure solution est de mettre un filet anti-insectes ou un voile de forçage pour empêcher la mouche d’approcher les légumes et d’y pondre.

  • Veillez surtout à ce que le voile ne touche pas les légumes : optez pour une mise en place sur des arceaux.
  • Placez cette protection pendant la période de vol et de ponte, en mars-avril et en septembre-octobre.
  • En prévention, éliminez tous les déchets de culture en les brûlant.
  • Surtout, ne les mettez pas dans le compost. Les asticots peuvent y vivre.
  • Par sécurité, ne replantez pas les poireaux au même endroit deux années de suite.

Galerie d'images

 La minute Jardin de France Bleu Limousin

LA MINUTE JARDIN DE FRANCE BLEU LIMOUSIN

    Tous les jours Olivier Roulière vous donne un conseil au jardin, ou pour vos plantes d’ornement et d’intérieur. 

   Comment les soigner, les bichonner, leur éviter des maladies pour qu’elles donnent le meilleur d’elles même. Des conseils bien évidemment liés aux saisons !

   Du lundi au vendredi à 6h52 sur France Bleu Limousin.

   Sur Internet, vous pouvez écouter ou réécouter toutes les émission

https://www.francebleu.fr/emissions/la-minute-jardin-de-france-bleu-limousin/limousin

 

L'astuce d'Olivier

  • Améliorez la récolte

    Améliorez la récolte

    La plupart des arbres fruitiers peuvent être plantés seuls, car ils sont auto fertiles. Mais le fait de planter plusieurs variétés augmente la fertilité et, donc la récolte, surtout les pommiers, poiriers, pruniers qui même s’ils fructifient parfois seuls, préfèrent une fécondation croisée. Sur les cerisiers qui portent pourtant les organes males et femelle sur la même fleur, une fécondation croisée est nécessaire.

    Il faut donc planter deux variétés ayant non seulement une bonne compatibilité pollinique, mais aussi une floraison simultanée. Toutefois, les arbres dans le voisinage participent souvent activement à la pollinisation. La majorité des variétés de cognassiers et de pêchers se suffisent à elles mêmes.

A lire également